Direct contact

top corner

Histoire de Sonepar

L’association centenaire de deux familles à la recherche d’une diversification réussie est à l’origine de Sonepar.

L’année 1867 marque l’association de deux hommes, Henri Coisne et Léopold Lambert, l’un fils de cultivateur et l’autre commerçant belge. Ensemble, ils décident de créer une entreprise de tissage dans le Nord de la France. Les générations passent, démontrant la solidité de l’entente entre les deux familles et leur vocation d’entrepreneurs audacieux.

La création de Sonepar

En 1960, onze associés descendants des familles historiques Coisne et Lambert créent la Société de Négoce et de Participation pour gérer les participations des familles dans des activités de diversification hors textile.
En 1968, Henri Coisne, qui a rejoint les affaires familiales en 1962 après une carrière militaire dans l’armée de l’air, se voit confier d’une mission de développement et d’investissement de Sonepar dans un secteur porteur et pérenne, avec de bonnes perspectives de développement.

Le chemin de l’électricité

Des contacts avec les fabricants de matériel électrique confirment l’existence d’un créneau porteur dans ce domaine de la distribution. « Ce secteur, pas encore structuré, n’était pas considéré comme très attrayant, ni auprès des banquiers, ni d’autres investisseurs financiers ! », indique Henri Coisne.

La conquête de la France (1969-1982)

Début 1969, l’acquisition du Comptoir d’Électricité Franco-Belge marque le démarrage du groupe familial dans la filière électrique. La négociation du Comptoir d’Electricité Franco-Belge a duré dix-huit mois. « Ce ne fut pas du temps perdu mais du temps nécessaire à l’obtention de conditions mutuellement acceptables par l’acheteur et le vendeur », précise Henri Coisne.
Dans la culture de Sonepar, le temps est un maître. Le bon travail s’inscrit dans la durée… « Ce qui compte, c’est ce qui dure… ce qui dure, c’est ce qui sait s’adapter… » assure la devise des familles Coisne et Lambert.

Suivent de nombreuses acquisitions dans les années 1970 avec les entreprises qui constitueront les bases régionales de la couverture nationale de la France :

  • Comptoir Lyonnais d’Electricité (CLE), en 1973 (Sud Est),
  • Sanelec en 1974 (Nord Est),
  • Groupe Marcel Tabur (GMT) en 1977 (Ouest),

Plus tard, l’entrée de CGED, première enseigne nationale en France, enrichira la couverture de l’hexagone.

Des valeurs humaines fortes

Confiance dans la personne, respect de la culture de chacun, droit à l’erreur, tels sont les maîtres mots qui animent dès le départ le management de Sonepar. Cette philosophie suscite créativité, dynamisme et stimule les énergies. Sonepar veille à entretenir chaque jour cet état d’esprit car l’enthousiasme des collaborateurs comme leur motivation font chaque jour la différence.

La conquête européenne (1982-1998)

Début 1982, OTRA NV, la holding de contrôle des leaders néerlandais Technische Unie et allemand Otto Kuhmann, est confrontée aux déboires de son actionnaire renommé, le Groupe OGEM. Sonepar connaissait de longue date ses dirigeants et s’engage dans la reprise de cette entreprise. OTRA NV permit à Sonepar de réaliser sa première implantation hors France, en prenant une place éminente en Allemagne et aux Pays-Bas. Avec OTRA, Sonepar, d’entrée double de taille et s’européanise. Les autres pays européens suivront avec l’Espagne, l’Italie, la Belgique, la Russie, la Scandinavie, la Finlande, la Pologne, la République Tchèque et la Roumanie.

La conquête internationale (à partir de 1998)

Si dès 1984, Sonepar est entrée au Canada grâce à Lumen au Québec, les Etats-Unis suivront en 1998 et ont depuis lors contribué largement à la croissance du Groupe. Sonepar depuis 2000 investit de nouveaux territoires sur le continent asiatique, à Hong Kong, et en Amérique Latine : au Mexique, au Brésil et en Argentine.

En 2004, Sonepar a fêté ses trente-cinq ans d’existence. Plusieurs des sociétés qui ont rejoint le Groupe ont plus de cinquante ans d’existence et certaines sont même centenaires.

De Sonepar Distribution à Sonepar

Au cours de l’année 2000, la holding familiale Sonepar décide de céder l’usage de son nom à sa filiale, distributeur de matériel électrique, Sonepar Distribution, en reconnaissance de l’importance prise par cette activité et de la notoriété acquise par Sonepar dans la filière professionnelle. La holding familiale prend alors le nom de Colam Entreprendre.

Sonepar, leader mondial



En 2008, en intégrant d'importants actifs d'Hagemeyer, le Groupe renforce sa dimension mondiale en étant présent dans 35 pays.

Présidé par Marie-Christine Coisne-Roquette depuis 1998, le Groupe est devenu un acteur mondial dans un secteur qu’il a contribué à structurer - la distribution de matériel électrique. Sonepar croit toujours aussi fortement dans ses valeurs fondatrices, chaque jour réaffirmées : l’esprit d’initiative, la confiance dans l’homme, le souci de la motivation des collaborateurs, la certitude que les grands desseins comme les belles réalisations s’inscrivent dans la durée, le respect de chacun.

En 2012, le distributeur Néo-Zélandais Corys Electrical rejoint Sonepar. En 2013, le Groupe est entré au Vietnam, en Corée du Sud et au Panama.

En 2014, les sociétés IESA (Costa Rica) et Melexa (Colombie) ont rejoint Sonepar, nouvelle étape dans l’établissement en Amérique du Sud d’un réseau reposant sur des sociétés locales leaders sur leurs marchés.

En septembre 2014, Sonepar s’implante au Royaume-Uni avec l'acquisition de Routeco, puis en 2015 au Pérou et au Chili.

Sonepar est aujourd'hui, en 2016, présent dans 44 pays au travers de 239 enseignes.

top corner